2-

Afin de satisfaire la curiosité de mon ami Laurent, voici une présentation de la culture artisanale de l'ananas.

Dans notre jardin, nous avons quelques productions agricoles. Voici les pieds d'ananas.

Nous avons également des bananes à profusion, des avocats, des haricots pays délicieux avec le riz et un oranger quelque peu paresseux.

3-

Sans être exceptionnelle, la fleur de l'ananas est jolie.

4

5Rapidement le fruit prend forme.

Il mûrira pendant de longs mois avant d'être comestible.

6

Vous apercevez des rejets à la base du fruit. Il suffit de les mettre en terre, eux aussi, pour obtenir un nouvel ananas.

7-

Voici notre récolte du jour. Nous sommes en période de récolte des avocats (photos prises en mars).

Je ne peux pas manger d'ananas (ni de pamplemousse) en métropole car ils sont tellement acides qu'ils m'abîment la langue.

Ici ces deux fruits sont un vrai bonheur. Inutile de vous dire que lorsque nous rentrerons au pays je n'en mangerai jamais plus.

8-

Ultime étape de l'ananas : le trognon remis en terre nous donnera un nouvel ananas dans environ un an et demi.

En Guyane la nature est généreuse.

Presque tout peut se reproduire ainsi par bouturage.