Maman_Valentin_3Pour les besoins d'une tournée de surveillance, nous sommes allés dans la zone de Saut Sabbat, près du fleuve Mana. L'endroit est cerclé en bleu sur la carte.

Une nouvelle piste a été faite pour les besoins de la construction d'une centrale électrique au fil de l'eau. C'est à dire qu'il n'y a pas de barrage de retenue avec création de lac, juste une digue qui permet de garder le niveau constant et de diriger l'eau en grande partie vers la turbine, le reste allant dans un déversoir qui permet le passage des poissons et des pirogues.

--

-

-

-

10

Cette partie de la forêt est très fréquentée par les ravitailleurs des sites clandestins d'orpaillage. De nombreux détritus jonchent la forêt.

Lorsque la pression des gendarmes est trop forte, ils ne peuvent plus passer par Saut Sabbat en pirogue. Ils sont obligés de faire des ravitaillements routiers mais ils ne peuvent pas approcher jusqu'au bord du fleuve pour charger les pirogues.

Ils transfèrent le carburant dans des bidons de 30 à 40 l portés à dos d'homme....

2-

-

 

La piste pour accéder à saut Maman Valentin est superbe.

C'est un paysage auquel vous commencez à être habitués si vous venez régulièrement sur ce blog...

1

3

3_5Nous approchons du bout de la piste. La saison des pluies commence et cette section n'a pas encore été stabilisée.

-

-

-

-

-

-

Il vaut mieux avoir un 4x4...

4

5

6

Voici la fosse qui va recevoir les installations techniques. Un brise-roches est attendu pour creuser les 2 derniers mètres. L'ouvrier au centre vous donne une idée des dimensions de l'ouvrage.

La Guyane manque d'électricité. Il y a peu de sites hydrauliques disponibles.

Il y a aussi plusieurs projets de champs photo-voltaïques dans la zone de l'Ouest guyanais.

7

La Mana au niveau du saut de Maman Valentin.

8

Les tourbillons montrent la partie du saut.
L'eau qui a commencé à remonter à cause des premières pluies importantes recouvre les rochers du saut.