0Et nous voici en compagnie de Christophe Colomb. Pardon : Cristobald Colon. Il est en compagnie d'Anacoana, jeune femme indienne Tainos (prononcer Taïnos) qui a été très importante au moment de la colonisation..
Les Tainos ont été rapidement exterminés par les espagnols.

Nous retrouverons Cristobald (pas Tonton, l'Autre... -les français comprendront-) plusieurs fois durant ces quelques jours. Et pour cause : c'est lui qui a découvert cette île et qui a créé cette ville (après quelques essais infructueux dans d'autres endroits de l'île).

1-

-

-

-

Une de nos premières visites nous mène au palais présidentiel.

Un palais magnifique...

2-

-

-

-

-

-

-

...avec sa garde d'honneur.

3-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Sur la bordure de l'avenue qui passe devant le palais, il y a des plaques avec le nom de tous les présidents de la République Dominicaine.

4-

-

-

-

-

-

-

Comme dans beaucoup de pays, l'installation électrique urbaine est un vrai plaisir des yeux... mais sûrement le cauchemar des dépanneurs !!

5-

-

-

-

-

Voici le mausolée des Pères fondateurs de la Patrie.

Ce sont les hommes qui ont lutté contre l'occupant américain pour libérer la République Dominicaine.

8-

-

-

-

-

Je vous présente messieurs Duarte, Sanchez et Mella.

7-

-

-

-

-

-

La porte d'accès au mausolée donne sur la rue commerçante et touristique El Condé que je vous présenterai dans un autre article.

9-

-

-

-

-

-

Puisque nous en sommes aux célébrités locales, voici le bâtiment qui abrite le Panthéon de la République Dominicaine.

-

-

-

-

-

10Très belle architecture espagnole.

11-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Il est théoriquement interdit de photographier dans cet édifice. Mais la consigne est peu respectée. Je vous fais grâce de l'alignement des cercueils dont certains sont.... vides et attendent leur locataire. Réjouissant !

L'intérieur est grandiose, le lieu a été superbement bien choisi !

12-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

Les gens de la République Dominicaine semblent très patriotes (au moins notre guide qui nous parle de son pays avec emphase).

Elle est très fière de nous montrer le drapeau de son pays.